ARRÊT DU TABAC

L’arrêt du tabac par l’hypnose est connu pour être l’une des méthodes les plus efficaces et les plus rapides

 

L’arrêt du tabac : Vous avez envie d’arrêter de fumer et vous défaire de ce comportement ?
Pour réussir à vous libérer du tabac vous devez être motivé et avoir vraiment envie d’arrêter de fumer, cela détermine vos résultats.

Je ne peux pas vous forcer à arrêter si au fond de vous, vous n’en avez pas réellement envie.

 

Pourquoi arrêter de fumer paraît si difficile 

La cigarette a été associée aux moments de plaisir, mais en réalité elle vous stresse !

Vous pouvez vous dire qu’il est difficile d’arrêter une habitude ancrée depuis longtemps dans votre vie. Vous pouvez aussi projeter la difficulté à vous débarrasser de cette « fausse amie » la cigarette.

Arrêter de fumer  fait souvent très peur, car on a peur de perdre quelque chose, comme une peur de perdre son « doudou affectif ». Comme si cette peur vous privait d’un plaisir, car la  cigarette a été assimilée à des situations de bien-être. Prenez le temps d’une réflexion et demandez-vous si votre toute première cigarette,  a été un réel moment de plaisir ?

 

BÉNÉFICES RAPIDES SUR LA SANTÉ DE L’ARRET DU TABAC

Après la dernière cigarette

  • 20 minutes : retour à la norme de la tension artérielle et du rythme cardiaque,
  • 8 heures : le niveau d’oxygénation dans cellules redevient normal, le taux de monoxyde de carbone dans votre sang est divisé par deux.
  • 24 heures : le taux de monoxyde de carbone redevient normal, identique à celui d’un non-fumeur. Baisse du risque d’infarctus du myocarde. Les poumons commencent à expulser le mucus et les déchets de la cigarette.
  • 2 jours : votre organisme a éliminé la nicotine. Une amélioration du goût, de l’odorat et du sommeil.
  • 3 jours : le début du relâchement des bronches et respiration optimisée. Regain en énergie.
  • 15 jours à 3 mois : la toux s’atténue alors que la fonction pulmonaire se voit améliorer.
  • 1 à 9 mois : amplification du souffle et meilleure circulation de la fonction pulmonaire.
  • 1 an  : le risque d’infarctus du myocarde est diminué de moitié.
  • 2 ans : le risque d’accident vasculaire cérébral est comparable à un non fumeur.

PRENDRE RDV EN LIGNE : https://www.clicrdv.com/cabinet-laetitia-coelho